Diner débat "L'Avenir des Grandes Métropoles Françaises" avec Jean Luc Moudenc, Maire de Toulouse

Le 26 juin 2018

Dans un restaurant parisien bien connu du monde politique, CROISSANCE DEMOCRATE a eu le plaisir de recevoir Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole et de France Urbaine, ceci en présence de Jean-Christophe LAGARDE, Président de l'UDI et député de Drancy, et Sophie Auconie, députée d'Indre et Loir.

Jean-Luc MOUDENC a présenté le cadre législatif actuel concernant les métropoles, comment celui-ci s'est construit et comment il pourrait évoluer.

A travers ces différents échanges entre la salle, Jean Luc MOUDENC et les parlementaires présents, il ressort qu'aujourd'hui seules 7 à 8 métropoles françaises sont véritablement de taille européenne, que les conseillers métropolitains doivent être élus au suffrage universel et que dans le territoire de celles ci, l'échelon du département ne sert plus à rien. Le rôle de proximité des maires doit être préservé et les métropoles doivent s'inscrire dans des politiques d'aménagement du territoire définies au niveau régional permettant aux zones péri-urbaines et rurales de bénéficier de la dynamique des grandes métropoles.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le compte rendu de ce dîner débat en cliquant ici.

Add your reaction Share

Diner débat "Les énergies renouvelables, croissance de demain" avec Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des Energies Renouvelables

Le 7 mars 2018

C’est sous les ors et les marbres fastueux du restaurant du Sénat et grâce au parrainage de Vincent CAPO-CANELLAS, sénateur de Seine Saint Denis et Questeur du Sénat, que le club de réflexion CROISSANCE DEMOCRATE a convié ses membres à dîner et débattre avec M. Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des Energies renouvelables*, ancien directeur Productions et Energies durables à l’ADEME) sur les perspectives de croissance de demain qui pourront être envisagées avec les énergies renouvelables (EnR).

Jean-Louis BAL nous a présenté la place grandissante des EnR dans le production d'énergie en France, leur impact sur l'emploi, les politiques mises en place en France et les objectifs à venir. Après des échanges souvent animés, les débats sont conclus sur trois propositions politiques : un nouvel accord européen visant à une plus forte taxation des émissions de carbone, des plans régionaux visant à la plus forte part des énergies renouvelables en mobilisant les acteurs locaux publics et privés, des nouvelles mesures d’incitations fiscales pour les particuliers et les entreprises visant à une meilleure isolation des bâtiments et remettant à plat les aides octroyés à l’installation des énergies renouvelables (solaires, éoliens notamment) afin d’éviter certains effets d’aubaines.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le compte rendu de ce dîner débaen cliquant ici

Add your reaction Share

Diner Débat "La lutte contre les fraudes fiscales et sociales" avec Charles PRATS

Le 8 novembre 2017

mms_20180119_213735.jpgDans les salons de la Questure de l'Assemblée Nationale mis à sa disposition sur intervention de Sophie AUCONIE, députée d'Indre et Loire, présente lors de ce dîner débat, CROISSANCE DEMOCRATE a eu le plaisir de recevoir Charles PRATS, Magistrat, spécialiste des finances publiques et de la fraude financière.

Charles PRATS dresse un état des lieux sans concession sur l'ampleur des fraudes fiscales et sociales dont les finances publiques françaises sont victimes.

Trois fraudes font l'objet d'un développement particulier par Jean Charles PRATS : fraude à la TVA, fraude à la carte vitale, fraude aux cotisations sociales.

Les rivalités entre les administrations, leur poids excessifs  et le manque de courage politique empêchent toute politique efficace pour lutter contre ces trois types de fraudes dont l'ampleur suffit à creuser le déficit annuel des finances publiques.

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le compte rendu de ce dîner débat en cliquant ici.

1 reaction Share

Elections présidentielles et législatives Mai - Juin 2017

Le Club CROISSANCE DEMOCRATE s'est mis en sommeil durant tous les campagnes présidentielles puis législatives de mai et juin 2017, aucun candidat à l'élection présidentielle ne portant totalement ses valeurs.

 

 

1 reaction Share

Rencontre entre Jean Christophe LAGARDE et des créateurs de Startups

Le 6 octobre 2016

afterworks_2016_10.jpgJean Christophe LAGARDE, Président de l'UDI, a eu l'occasion dans le cadre de CROISSANCE DEMOCRATE de rencontrer des créateurs de startups dans les locaux de l'incubateur parisien Numa. Intervenant sur le thème "Le numérique est-il en train de disrupter le salariat ?", Jean Christophe LAGARDE prédit que les conséquences de la révolution technologique en cours ne devraient pas être au coeur des élections présidentielles à venir. Le monde politique ne perçoit pas dans sa grande majorité les conséquences de l'émergence d'une nouvelle économie. Le système médiatique le pousse à surfer sur le superficiel et de ne pas traiter des questions de fond. Comme Député Maire de Drancy, Jean Christophe LAGARDE perçoit bien que la société est en train de se scinder en deux. Une partie de la population est en train d'être laissée à coté du chemin. Il compte sur les chefs d'entreprises et les personnes au coeur de ces révolutions technologies pour participer au débat d'idées et à un nouveau projet libéral, social et européen que l'UDI a vocation à porter. Le Club Croissance Démocrate est le lieu leur permettant de porter leur contribution à ce projet.    

Add your reaction Share

Diner débat "Les clés du futur" avec le futurologue Jean STAUNE

Le 29 mars 2016

diner_Staune_2016_03_2.jpgCROISSANCE DEMOCRATE a reçu le futurologue Jean STAUNE durant une dîner débat au Sénat pour nous présenter son dernier ouvrage "Les clés du futur". En présence du Sénateur Vincent Capo-Canellas, Jean STAUNE nous présente le caractère inédit de la nouvelle révolution industrielle que nous connaissons. Nécessitant des investissements en capital relativement beaucoup moins importants que les révolutions industrielles passées, la révolution en cours, basée sur les technologies de l'information mais aussi les nanotechnologies et la génétique, rend les cycles d'innovation de plus en plus courts. Elle fait surtout que la croissance est de moins en moins créatrice d'emplois, favorisant ceux qui ont un haut niveau de formation, en phase avec la mondialisation. Elle laisse de côté une partie grandissante de la population en marge. La mondialisation a rendu les économies nationales fortement intégrées et rend impossible la prévision économique, sachant que la conjoncture devient chaotique. Les Politiques qui font de promesses en terme d'emploi et de croissance ne sont plus crédibles. Ils ne peuvent que créer le cadre optimal à la croissance. Les systèmes fiscaux doivent être repensés car le financement des systèmes de protection sociales ne peut plus se faire comme aujourd'hui sur la taxation des salaires.

Add your reaction Share

Afterwork sur le thème "La métamorphose du travail en France"

le 15 avril 2015

afterworks_2015_04.jpgA l'occasion de son premier afterwork, Croissance Démocrate a  eu le plaisir de recevoir le Directeur des Ressources Humaines d'unegrande SSII. Son intervention met en évidence que pour les cadres l'avenir consiste à se positionner en consultants. Tous des Consultants ! La difficulté des grandes entreprises a conservé en leur sein l'expertise des salariés confirmés développe la tendance de celles ci à avoir recours à de l'expertise extérieure. Le Contrat à Durée Indéterminé est de moins en moins une protection. Le recours à des consultants indépendants, en entreprise individuelle ou en portage salarial, très développés à l'étranger, tend à remplacer de plus en plus les salariés en CDI. Cela implique pour les cadres un changement complet d'état 'esprit et à se préparer au delà de 45 ans à développer leurs compétences, leur employabilité et leur capacité à se vendre comme consultants.

En terme politique, il est nécessaire aussi de mettre en place les dispositifs permettant d'accompagner les cadres dans cette démarche. Cela passe par une réforme profonde du service public de l'emploi, principalement Pole Emploi, aujourd'hui incapable de répondre à ce nouvel enjeu.

 

1 reaction Share

Participation au colloque organisé par le syndicat professionnel CINOV

le 26 mars 2015

cinov_2015_03.jpgIntervention de notre Président Gilles PAULI au nom de Croissance Démocrate et l'UDI,à l'Assemblée Nationale, sur le thème "Le conseil, l'ingénierie et le numérique, leviers de croissance pour nos territoires" au sein d'un colloque organisé par le syndicat professionnel CINOV de la branche informatique & bureaux d'études.

Table ronde avec notamment Luc Belot, député socialiste du Maine et Loire et Guillaume Sarkozy, délégué général du groupe Malakoff Médéric.

Très bon accueil des professionnels du secteur vis à vis des propositions et axes de réflexions de l'UDI et de Croissance Démocrate pour relancer la croissance en France : suppression des 35 heures, création d'un fiscalité incitative pour les investisseurs dans des PME innovante, améliorer l'accès des PME innovantes aux marchés public et aux grands comptes, concentration de l'innovation à partir d'un nombre limité de métropoles régionales, réforme du statut des JEI, du CIR et des pôles de compétivité.     

2 reactions Share

CROISSANCE DEMOCRATE apporte son soutien à Jean Christophe LAGARDE à la présidence de l'UDI

le 10 juillet 2014

jcl_2.jpgLe Club CROISSANCE DEMOCRATE, club entreprise regroupant Chefs d'Entreprises, salariés et syndicalistes du secteur privé, adhérents et sympathisants de l'UDI, a annoncé à l'occasion d'une réunion au Sénat, son soutien à Jean-Christophe LAGARDE à la Présidence de l'UDI.

Pour ces acteurs de la vie économique, Jean-Christophe LAGARDE par son dynamisme, son volontarisme, son ancrage dans les quartiers populaires est le candidat le mieux placé pour porter un projet UDI de redressement de notre économie et d'espoir pour les couches populaires.

Plusieurs membres du Club CROISSANCE DEMOCRATE, jusqu'alors sympathisants, ont adhérer à l'UDI afin d'apporter leurs suffrages à Jean Christophe LAGARDE pour la Présidence de l'UDI. 

1 reaction Share

Dîner débat sur la Réforme de la Formation Professionnelle

Paris le 10 juillet 2014


debat20130917_3.jpgLe Club Entreprise CROISSANCE DEMOCRATE a reçu M. Alexis GOVCIYAN, Conseiller Régional Ile de France et Directeur de l'Institut SupérIeur des Métiers (ISM), afin de nous présenter la Réforme de la Formation Professionnelle récemment votées au Parlement.

Les grands chiffres concernant le chômage, l'emploi à temps partiel et le nombre de postes non pourvus au niveau national et francilien démontrent l'enjeu central que constitue la formation professionnelle pour notre économie et notre société. La réforme récemment votée a permis certaines avancées (compte individuel de formation, diminution du nombre d'organismes gérant le financement, obligation de former des entreprises). Mais elle a été conçu pour les grandes entreprises au détriment des TPE-PME.

Le réforme a donné aux Régions un rôle central dans le financement et la gestion de la formation professionnelle. Aux élus centristes en coordination avec les acteurs économiques et notamment les représentants des TPE-PME a corrigé le dispositif en faveur des TPE-PME par la mise en oeuvre des nouvelles politiques de formation pilotée par les Régions à partir de 2015.

Add your reaction Share

1  2  Next →
Rejoignez nous
Club de réflexion axé sur le monde de l'entreprise